Comment investir son argent en assurance vie ?

Investir votre argent en assurance vie comporte des risques. Elle offre également des avantages intéressants, surtout si vous avez des projets futurs. L’assurance vie est le produit d’épargne préféré des Français. Il s’agit d’une enveloppe juridique et fiscale qui vous permet de placer votre épargne sur différents actifs dans le but de vous constituer un capital ou pour préparer votre retraite. Comment investir votre argent en assurance vie ? Nos conseils. 

Investir son argent en assurance vie : les avantages pour un assuré

Source image : pixabay

L’assurance vie est avant tout un placement financier. Il vous permet :

A lire aussi :

  • D’investir votre épargne en toute sécurité dans des actifs.
  • De profiter d’une offre étendue de solutions financières.
  • De faire fructifier votre argent.
  • De préparer votre retraite.
  • De transmettre vos capitaux à un bénéficiaire à votre décès.

Il faut comprendre le fonctionnement de ce type de placement :

  • En cas de vie : vous récupérez la totalité ou une partie de vos sommes investies grâce aux rachats.
  • En cas de décès : votre contrat sera dénoué. Les sommes investies seront transmises à un bénéficiaire de votre choix ainsi que les intérêts générés.

L’assurance vie a pour utilité d’épargner votre argent et de bénéficier des avantages fiscaux lors de la transmission de votre patrimoine. Elle vous permet également : 

Avez-vous vu cela :

  • De diversifier votre épargne.
  • De préparer votre retraite.
  • De vous constituer un capital.

Sachez que l’assurance-vie n’est pas une assurance décès. Elle vous propose des avantages fiscaux : 

  • Aucune imposition des gains : vous ne faites aucune déclaration fiscale sur votre enveloppe capitalisante et en particulier, lorsque vous faites un rachat sur votre assurance. Vos gains s’accumuleront dans le temps et sans qu’il y ait une friction fiscale.
  • Imposition des plus-values : c’est après 8 ans de détention que vous serez exonéré d’impôt sur le revenu. Ainsi, c’est l’âge de votre contrat qui compte et pas forcément la date des sommes investies.

Ainsi, il est conseillé d’ouvrir votre compte au plus tôt. 

Investir son argent en assurance vie : bien choisir votre contrat 

Lorsque vous choisissez une assurance-vie, prenez en compte de certains éléments : 

  • La technologie proposée : digitalisation, dématérialisation, signature électronique.
  • Le choix des supports.
  • Les fonds en euro.
  • Les options de gestion.
  • Les frais de gestion.

Concernant les options de gestion, il peut s’agir de : 

  • La sécurisation des plus-values.
  • Les arbitrages automatisés.
  • L’investissement progressif.

Les fonds Euros

Il s’agit d’un support d’investissement qui comporte moins de risque. Il propose : 

  • Une garantie en capital.
  • Un accès interdit aux PEA.

Ils sont bien plus avantageux qu’un plan épargne ou un livret. Comme il s’agit d’un investissement sécurisé, vous ne perdrez pas forcément de l’argent avec ce type de fonds. De plus, les intérêts générés vous appartiendront définitivement. 

Les unités de compte

Les unités de compte représentent un support d’investissement à risque, mais qui promet d’être rentable. Ce support vous permet d’accéder aux marchés financiers ainsi qu’à leurs fluctuations. Vous aurez la possibilité d’acheter différents actifs grâce aux unités de compte. Il peut s’agir : 

  • Des actions.
  • Des obligations.
  • Des parts d’immobilier.

Investir son argent en assurance vie : les conseils

Pour placer votre argent en assurance vie, il est conseillé de suivre quelques conseils. 

Anticipez les avantages fiscaux 

Pour bénéficier des avantages fiscaux, il est conseillé d’ouvrir très tôt votre assurance vie. Comme déjà mentionné plus haut, on tient compte de la date de l’ouverture pour démarrer le compteur des années. Vous bénéficierez des avantages fiscaux à long terme. 

Trouver un bon courtier en assurance vie

L’ouverture de votre assurance passe par un courtier distributeur de contrats. Plusieurs options s’offrent à vous : 

  • Une banque traditionnelle.
  • Un conseiller en gestion de patrimoine.
  • Une banque en ligne.
  • Une fintech spécialisée en gestion pilotée.
  • Un courtier en ligne spécialisé en assurance vie.
  • Une mutuelle ou association.

Choisir le mode de gestion de votre contrat

Il est aussi important de choisir le mode de gestion qui vous convient : 

  • La gestion libre : elle convient aux assurés qui choisissent des unités de compte. Il vous revient de définir vous-même votre allocation fonds euros ou unités de compte.
  • La gestion pilotée : le profil du gestionnaire est proposé par le courtier.

Source image à la une : pixabay

admin